L'UNIVERSALISME UNITARIEN VALORISE CE QUI EST UNIVERSEL ET UNIT LE MEILLEUR DE TOUTES LES CIVILISATIONS.
IL EST SYNONYME D'HUMANISME ET RESPECTE TOUTES LES CULTURES. IL UNIFIE LA SCIENCE, L'ETHIQUE, LA PSYCHOLOGIE ET LA SPIRITUALITE.
IL S'ADRESSE A TOUS SANS DISTINCTION D'ORIGINE, RACE, GENRE, ORIENTATION SEXUELLE.
IL UNIT LES GENS DU MONDE ENTIER ET A POUR BUT LA PAIX MONDIALE. IL EST L'ART DE VIVRE UNIVERSEL.



Calendrier


Le calendrier
En tant que terriens, notre calendrier correspond logiquement aux cycles propres à notre planète Terre. Si nous habitions sur une autre planète (la planète Mars par exemple), notre calendrier serait propre à cette planète. Les deux cycles naturels propres à notre planète Terre sont le jour et l’année. Le jour correspond au temps que met la Terre pour tourner sur elle-même (Ce mouvement est aussi nommé une rotation). L’année correspond au temps que met la Terre pour tourner autour du Soleil, notre étoile (Ce mouvement est aussi nommé une révolution). Le calendrier a ainsi pour repère le Soleil. Le calendrier solaire est celui sur lequel tous peuvent se baser. Il est le plus régulier, le plus précis. Le calendrier solaire est le calendrier que tous peuvent adopter.

Jour et année
Le jour et l’année sont les deux seuls cycles de temps valables sur toute la Terre. La date la plus simple et la plus scientifique est en ce sens constituée uniquement du jour et de l’année. Il est inutile d’ajouter à ces cycles naturels des cycles artificiels (tels que les mois et les semaines). Selon les traditions, le nombre de mois contenus dans une année varie. Leur nom varie également. Selon les calendriers, certains noms de mois ont une connotation politique. Par exemple, le mois d’août du calendrier latin est le mois consacré à l’empereur Auguste. Il convient donc de supprimer l’utilisation des mois. Il est toutefois possible de se référer traditionnellement au cycle naturel des saisons. Une année classique sur Terre équivaut à 365 jours. Elle équivaut à 366 jours tous les quatre ans. Il s’agit dans ce cas d’une année bissextile. Un jour sur Terre dure 24 heures. Par convention, un jour débute à 0 heure c’est-à-dire à minuit. Le plus simple est d’identifier chaque jour de l’année uniquement par son numéro (exemple : le 1er jour de l’année, le 2ème jour de l’année, le 365ème jour de l’année).

Le 1er jour de l’année
Chaque jour de l’année est différent, car chaque jour la Terre se déplace dans l’espace. Notre planète est en fait comme un vaisseau placé en orbite autour d’une étoile qui a pour nom le Soleil. L’année comporte quatre jours particuliers : l’équinoxe de printemps et l’équinoxe d’automne, le solstice d’été et le solstice d’hiver. Les équinoxes correspondent aux deux jours de l’année où journée et nuit ont une durée égale. L’équinoxe de printemps a lieu le 21 mars (du calendrier grégorien). L’équinoxe d’automne a lieu le 22 septembre. Le solstice d’été correspond au jour où la journée est la plus longue de l’année dans l’hémisphère nord. Le solstice d’été a lieu le 21 juin. Le solstice d’hiver correspond au jour où la nuit est la plus longue de l’année dans l’hémisphère nord. Le solstice d’hiver a lieu le 22 décembre. L’équinoxe de printemps est logiquement le 1er jour de l’année car le printemps marque le commencement d’un nouveau cycle. Le 1er janvier n’est considéré comme le premier jour de l’année que depuis l’an 1752 de l’ère chrétienne (le 1er janvier avait été choisi comme premier jour de l’année dans un passé plus ancien). Mais avant, le premier jour de l’année était le 25 mars. Ainsi septembre était logiquement le septième mois du calendrier (septem : sept en latin), octobre le huitième (octo : huit en latin), novembre le neuvième (novem : neuf en latin) et décembre le dixième (decem : dix en latin). Les phases naturelles sont effectivement dans l’ordre chronologique : la jeunesse, la maturité, la vieillesse et le repos. Le printemps correspond à la jeunesse, l’été correspond à la maturité, l’automne correspond à la vieillesse, et l’hiver correspond au repos.

Notre ère
Selon les sociétés, les ères utilisées pour compter les années sont différentes. Certaines ères se basent sur un événement particulier comme la naissance d’un grand personnage du passé ou un fait marquant de l’histoire. Mais nous pouvons trouver une ère valable pour toute l’humanité. L’ère la plus évidente pour nous est tout simplement celle de notre humanité. Cette ère a conventionnellement débuté il y a 100 000 ans avec le perfectionnement des outils et le développement de l’art. L’an 100 000 de notre humanité coïncide avec l’année 2 000 de l’ère commune (comparable à l’ère chrétienne.). Ainsi l’an 1 de l’ère commune correspond à l’an 98 001 de notre humanité. Et l’an -1 correspond à l’an 98 000 de notre humanité (il n’existe pas d’an 0 dans l’ère commune). L’ère de notre humanité correspond à peu près à l’apparition de notre espèce que les scientifiques nomment Homo sapiens ce qui signifie en latin : humain savant.